bulletin du 3 au 10 aout 2018

La concentration de pollens d'ambroisie augmente sensiblement dans la valée du Rhône au sud de Lyon avec le secteur de Roussillon en tête

La canicule ne doit pas occulter le risque d'allergie

C'est toujoursdans la région Auvergne-Rhône-Alpes que l'ambroisie fait sa première apparition. Le risque monte dans le secteur du Pays Roussillonnais et Vienne Condrieu Agglomération. Plus loin , en Bourgogne-Franche-Comté et en Nouvelle-Aquitaine le risque se'élève doucement. 

Il suffit de seulement quelques grains de pollens d'ambroisie pour que les premiers symptômes apparaissent chez les personnes allergiques. les concentrations de pollens d'ambroisie ne vont qu'augmenter dans les jours à venir pour atteindre un premier pic mi-août. En cette période de canicule, les allergiques doivent impérativement rester au frais mais aussi bien suivre leurs traitements contre les pollens d'ambroisie.

Isère :

Pollen     Risque
Graminées         Risque faible
Pariétaire         Risque faible


Rhône :

Pollen     Risque
Graminées         Risque faible
Pariétaire         Risque faible
Ambroisie         Risque faible

Paris :

Pollen     Risque
Graminées         Risque faible
Pariétaire         Risque faible

Charente :
Pollen     Risque
Graminées         Risque faible
Plantain         Risque faible
Pariétaire         Risque faible
Doubs :
Pollen     Risque
Graminées         Risque faible
Pariétaire         Risque faible
Ambroisie         Risque faible
Tarn :
Pollen     Risque
Graminées         Risque modéré
Plantain         Risque faible
Pariétaire         Risque modéré